accueilinsights5 bonnes pratiques pour maîtriser l’automatisation des tests d’applications mobiles
quality assurance & testing

5 bonnes pratiques pour maîtriser l’automatisation des tests d’applications mobiles

Keti Filipovska, a QA & Testing Consultant, Itecor Skopje · octobre 24, 2023

Libérez tout le potentiel de vos tests d'applications mobiles grâce à ces principes fondamentaux

Dans le paysage digital actuel, qui évolue rapidement, les applications mobiles sont au cœur de notre quotidien. La demande d’applications mobiles riches en fonctionnalités ne cesse de croître, tout comme la nécessité de les tester efficacement.

L’automatisation des tests est un outil puissant pour fournir des applications de haute qualité. Elle permet d’identifier rapidement les défauts, de réduire les efforts de test manuel et d’accélérer le cycle de publication. Dans cet article, nous allons explorer les cinq meilleures pratiques les plus importantes pour l’automatisation des tests d’applications mobiles.

1. choisir le bon cadre d'automatisation des tests

Le choix du bon framework d’automatisation des tests est crucial pour la réussite de votre stratégie de test des applications mobiles. Celui-ci doit être facile à utiliser, flexible et compatible avec les langages de programmation et les plateformes que vous avez choisis. Parmi les frameworks d’automatisation des tests mobiles les plus populaires, citons Appium, Espresso, XCTest , Calabash.

Lorsque vous choisissez un cadre, tenez compte des facteurs suivants :

  • Compatibilité avec les plateformes de votre application (Android, iOS ou les deux)
  • Compatibilité avec les langages/frameworks de développement d’applications
  • Temps nécessaire pour prendre en charge de nouveaux appareils ou de nouvelles versions du système d’exploitation
  • Dans quel langage voulez-vous développer vos tests automatisés ?
  • Facilité d’intégration avec vos outils et processus existants
  • Soutien communautaire et ressources disponibles
the Digital lab testers - as generated by MidJourney for Itecor

the Digital lab testers – as generated by MidJourney for Itecor

En choisissant le cadre le plus adapté à vos besoins, vous pouvez rationaliser votre processus d’automatisation des tests et garantir un succès à long terme.

2. développer une stratégie robuste d'automatisation des tests

Une stratégie d’automatisation des tests bien pensée est essentielle pour atteindre les résultats souhaités. Votre stratégie doit comprendre :

  • Buts et objectifs clairs : définissez des objectifs mesurables pour l’automatisation des tests afin de suivre les progrès réalisés
  • Sélection des cas de test : identifiez les cas de test qui se prêtent le mieux à l’automatisation, par exemple avec un focus sur les cas répétitifs et chronophages, auxquels l’automatisation sera le plus bénéfique.
  • Conception de cas de test : créez des tests concis avec peu d’étapes. En divisant les tests complexes en étapes courtes et ciblées, vous améliorez leur stabilité et leur fiabilité.
  • Environnement de test : définissez la manière dont les tests mobiles seront effectués. Pensez aux types d’appareils, aux systèmes d’exploitation et aux configurations de réseau.
  • Couverture des tests : comprenez votre public cible en tirant parti de l’analyse pour obtenir des informations sur les appareils et les systèmes d’exploitation utilisés par vos utilisateurs finaux. Utilisez ces informations pour hiérarchiser la couverture des tests.
  • Intégration et livraison continues (CI/CD) : intégrez l’automatisation des tests dans votre pipeline CI/CD pour garantir une exécution transparente et un retour d’information rapide.

En développant une stratégie globale, vous pouvez établir une base solide pour vos efforts d’automatisation des tests et maximiser le retour sur investissement (ROI).

3. optimiser la conception et la facilité de maintenance des tests

Pour optimiser vos efforts d’automatisation des tests, concentrez-vous sur la création de scripts de test modulaires, réutilisables et faciles à maintenir. Les bonnes pratiques suivantes vous aideront à y parvenir :

  • Appliquer le modèle d’objet de page (POM) : le POM est un modèle de conception qui encapsule les éléments de l’interface utilisateur et les interactions d’une page dans une classe distincte. Cette approche rend vos scripts de test plus résistants aux modifications de l’interface utilisateur.

  • Optimiser l’organisation des cas de test en tenant compte des exigences propres à chaque plate-forme : reconnaissez que certains scénarios de test ne peuvent s’appliquer qu’à certaines plates-formes.

  • Développer des méthodes paramétrées réutilisables pour localiser les éléments de l’application et interagir avec eux, et les regrouper dans une classe distincte : cette pratique facilitera la réutilisation du code dans tous les tests et sur toutes les plateformes, ce qui simplifiera la maintenance et améliorera l’efficacité de vos scripts d’automatisation.

  • Utiliser des tests basés sur les données : paramétrez vos scripts de test pour qu’ils acceptent des données d’entrée provenant de sources externes, telles que des fichiers Excel ou des bases de données. Cette approche vous permet de créer des tests plus souples et réutilisables, en réduisant les efforts nécessaires pour mettre à jour les scripts de test lorsque les données changent.

  • Identifier les caractéristiques propres à la plate-forme ou au système d’exploitation dans vos applications : des caractéristiques telles que la localisation ou les autorisations de confidentialité peuvent nécessiter des étapes de test distinctes.

  • Mettre en œuvre des tests parallèles : exécutez plusieurs tests simultanément sur différents appareils ou émulateurs afin de réduire la durée totale des tests et d’accélérer votre cycle de publication.  

4. test sur plusieurs appareils et plates-formes

La grande variété d’appareils mobiles, de systèmes d’exploitation et de configurations de réseau peut faire des tests d’applications mobiles une tâche décourageante. Pour vous assurer que votre application fonctionne de manière transparente dans différents environnements, suivez ces bonnes pratiques :

  • Privilégier les tests fonctionnels sur des appareils réels et n’utilisez les émulateurs que pour les tests UX : bien que les émulateurs soient plus pratiques, ils peuvent être instables. Cette approche permet une couverture complète des environnements, tout en maintenant un équilibre entre les coûts et le temps d’exécution des tests.
  • Maintenir un laboratoire d’appareils : créez un laboratoire d’appareils avec un mélange d’appareils populaires et anciens, ainsi que différentes versions de systèmes d’exploitation. En fin de compte, vous devez vous assurer que votre application est compatible avec les appareils de votre public cible.
  • Exploiter les solutions de test basées sur le cloud : utilisez des solutions de test basées sur le cloud, telles que Sauce Labs, BrowserStack , ou AWS Device Farm. Ces solutions présentent l’avantage d’offrir un plus large éventail d’appareils et de configurations qui peuvent compléter votre laboratoire d’appareils, ce qui vous permet de vous concentrer sur les tests et non sur la maintenance des appareils et les coûts qui y sont associés.

5. contrôler, analyser et améliorer

L’amélioration continue est la clé du succès de l’automatisation des tests d’applications mobiles. Pour y parvenir, vous devez :

  • Contrôler les résultats des tests : examinez régulièrement les résultats des tests de votre pipeline CI/CD pour identifier les modèles et les tendances des échecs des tests.
  • Analyser les données de test : utilisez des outils d’analyse et de visualisation des données pour obtenir des informations sur l’exécution, la couverture et l’efficacité des tests. Cela vous aidera à prendre des décisions éclairées sur votre stratégie d’automatisation des tests et à prioriser les domaines à améliorer.
  • Produire des rapports : des rapports complets et perspicaces peuvent mettre en évidence des problèmes potentiels de performance et de stabilité de l’application sur différentes versions, appareils et plates-formes.
  • Répéter et améliorer : sur la base de votre analyse, apportez les ajustements nécessaires à votre stratégie d’automatisation des tests, à votre cadre de travail ou à vos scripts de test afin d’améliorer leur efficacité et leur efficience.

Bien que ces meilleures pratiques ne soient pas exhaustives, nous espérons que cette liste vous sera utile. Si vous pensez que nous avons oublié une meilleure pratique, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante qat@itecor.com

plus d'insights

comment nous apportons de la valeur à nos clients ?


digital solutionsgovernance & service managementquality assurance & testingworking@itecor

février 05, 2024

comment bâtir une structure QA robuste et pérenne from scratch


quality assurance & testing

octobre 30, 2023

comment intégrer la nouvelle loi suisse sur la protection des données (nLPD) dans le cycle de vie d’un projet ?


quality assurance & testing

octobre 04, 2023

contactez-nous